Carbu.com / Promo Ans

" Conseils de société "

En collaboration avec

 Fin'Ans

Assurances et prêts,

Rue de l'Yser 283 à 4430 Ans

Fin'Ans / Promo Ans

" Conseils chiens chats "

En collaboration avec

SHERKANE

Boutique en ligne spécialisée

pour chiens et chats,

4432 Xhendremael (E-commerce)

Sherkane / Promo Ans
 

Préparer/Partir en vacances !

Comment partez-vous ?

1. Partir en voiture 

Votre choix est de partir en voiture, dans ce cas prenez soin de bien préparer votre voyage. Ne rien oublier !
- Sachez que pour certains pays, le visa est obligatoire ainsi que peut être certaines vaccinations. Renseignez-vous.
- Votre assurance auto est-elle encore valide ? Le contrôle technique aussi ?...pensez aussi à une assurance dépannage.
- Avez-vous fais récemment l'entretien de votre voiture ? Sinon pensez à le faire avant de partir.
- Nettoyez votre voiture, passer l'aspirateur et faites l'intérieur. Vous allez passer des heures dedans, autant que ce soit dans de bonnes conditions.
- Faites le plein de carburant.
- Vérifiez bien tous vos niveaux, un bidon d'un litre d'huile de réserve dans le coffre n'est pas un luxe, pensez-y.
- Votre roue de secours est-elle en ordre ? bien gonflée ? Avez-vous bien le matériel pour le remplacement ?
- Prévoyez une paire de gants dans votre coffre.
- Avez-vous votre gilet de secours fluo ? prévoyez de le mettre dans l'habitacle, pas dans le coffre !
- Votre extincteur est il toujours valide ? Bien fixé à portée de main ?
- Prévoyez une boite, ou des ampoules de rechange pour vos phares.
- Votre trousse de secours est-elle bien complète ?
- Devez-vous prendre un(des) médicament(s) durant votre trajet ? n'oubliez pas de le(s) prendre(s) avec vous.
- Un pare soleil pour le pare-brise avant, et des stores pour l'arrière. Pensez à la chaleur que les enfants supporteront sur la route en plein soleil.
- Prévoyez des jeux pour vos enfants, essayez de laisser de côté les livres car le risque de se sentir malade est possible.
- N'encombrez pas trop la banquette arrière, laissez de la place à vos enfants.
- N'oubliez pas de mettre la sécurité enfants aux portes arrières et de vérifier si le siège bébé est bien fixé.
- Prévoyez une bouteille d’eau, un brumisateur pour vos enfants, les petits se déshydratent vite.
- Avez-vous de la musique, CD, mp3 ?....vous avez un lecteur DVD pour vos enfants ?..n'oubliez pas de prendre des DVD !!
- Arrêtez-vous toutes les 2 heures sur une aire de repos ou dans un espace vert. Toute votre famille pourra s’y dégourdir les jambes et se rafraîchi voir des endroits aménagés avec des jeux de plein air pour les enfants.

Reste plus qu'à nettoyer vos vitres, attacher vos ceintures, et....bonne route ! En respectant le code de la route de chaque pays.

2. Partir en bateau 

Votre choix est de partir en bateau sur votre lieu de vacances ou de faire une croisière complète ?
- Pensez d'abord à tous vos documents, sont-ils en ordre ? Vérifiez les.
- Sachez que pour certains pays, le visa est obligatoire ainsi que peut-être certaines vaccinations. Renseignez-vous.
- Pensez à avoir une assurance rapatriement.
- Avez-vous demandé à quelqu'un de vous conduire et rechercher au bateau ? Est-il toujours disponible ?
- Vous partez avec votre(vos) enfant(s) ? N'oubliez pas ses jouets tel " Doudou ", livres, de quoi dessiner ainsi qu'un jeu de société où vous pourrez jouer avec lui(eux).
- Si vous avez des médicaments à prendre pour vous ou un membre de votre famille, prévoyez d'en avoir en suffisance. Ajoutez-y un médicament contre le mal de mer ou des transports ainsi crème solaire et lunettes de soleil.
- N'oubliez pas votre appareil photo !
- Renseignez-vous sur les méthodes de payements sur le bateau, devez-vous avoir de l'argent en espèces ou une carte de crédit ? Quelles sont les cartes acceptées ?
- Prenez soin de bien vous faire expliquer les règles de sécurité, obligez votre (vos) enfant(s) à les écouter avec vous.
- Durant votre voyage ou croisière, peut-être aurez-vous l'occasion de visiter le bateau.
- Enfants ? Prenez toujours soin de l'avoir avec vous, ne le laissez pas courir sur les ponts sans votre attention.

Reste plus qu'à embarquer, bonne croisière !

3. Partir en avion

Vous avez préféré l'avion, plus rapide, plus reposant.
Pour voyager avec un enfant, l’avion est probablement le meilleur des moyens de transports : rapide, il fatigue moins les bambins tout comme leurs parents qui sont plus détendus et disponibles qu’en voiture. Pourtant, le baptême de l’air n’en demeure pas moins angoissant : comment va réagir votre enfant ? Supportera-t-il le décollage ? Comment l’occuper à bord ? Autant de questions qui peuvent se transformer en angoisses, surtout lorsque c’est, pour vous aussi, votre premier vol dans les airs....

A quel âge ?
Dès l’âge de 3 semaines, un bébé peut prendre l’avion. Toutefois, il ne disposera pas de place à lui et devra théoriquement voyager sur les genoux de ses parents. Sur les vols longs courriers, certaines compagnies proposent parfois des petits lits pour les nourrissons.

Pour aller où ?
Si vous voyagez avec de petits enfants, préférez une destination de vacances située à peu de distance de votre résidence. En plus des heures de vol, vous devrez en effet ajouter les temps d’attente, le check-in, la récupération des bagages, le transfert à l’aéroport,... Autant d’étapes qui rallongent de plusieurs heures votre expédition !

Comment l’occuper pendant le trajet ? :
A 3 ans, votre bambin veut tout voir, courir ou crapahuter tandis que vous, vous aimeriez bien le voir faire une petite sieste ! Faites preuve de patience. Prévoyez les jouets et jeux préférés de votre enfant mais aussi de petits objets qui pourront l’occuper et surtout, son doudou ! Pour les plus grands, pensez aux livres, crayons et papier. Colorier ou dessiner sur la petite tablette sera une occupation divertissante pendant quelque temps. Poupées, petites voitures, jeux de cartes, jeux électroniques seront également les bienvenus. Pour pas que le vol soit trop long, organisez votre voyage. D’abord, ce sera la découverte de l’avion : couloirs, sièges,... Ensuite, révisez avec lui les consignes de sécurité, en même temps que l’hôtesse effectue les démonstrations. Pendant le décollage, divertissez votre enfant en lui montrant le paysage qui s’éloigne à travers le hublot, les maisons qui rapetissent,... Ensuite, demandez aux hôtesses si vous pouvez entamer une visite de l’avion. Déjà, il sera l’heure du plateau-repas ! Et puis, sachez que dans l’avion, des dessins animés seront projetés s’il s’agit d’un long vol !

Combien ça coûte ?
Pour les enfants de moins de 2 ans le billet d’avion s’élève à 10 à 20% du tarif normal. Certaines compagnies ne leur font pas payer leur place. De 2 à 12 ans, votre enfant paiera son siège de 50% à 75% du tarif adulte ; il disposera de sa place attitrée.

Conseils :
Sec, l’air pressurisé de la cabine va déshydrater votre enfant. Munissez-vous d’une grande bouteille d’eau et faites boire régulièrement votre enfant.
Si votre enfant est enrhumé, rendez-vous chez le médecin pour vérifier ses tympans quelques jours avant le départ. Une otite est toujours possible. Nettoyez soigneusement son nez quelques minutes avant le décollage et l’atterrissage.
Pour éviter le mal d’oreille causé par les changements de pression, n’oubliez pas le petit bonbon au décollage et lors de la descente de l’avion : cela obligera votre enfant à déglutir et donc à se déboucher les oreilles.
Si à l’approche de l’atterrissage, vous êtes vous-même stressée ou avez peur en avion de manière générale, passez le relais au papa ou à quelqu’un d’autre, moins angoissé. Véritables éponges émotives, les enfants pourraient sentir votre stress et le reproduire !
Enfin, si vous voyagez avec une poussette, précisez-le lors de la réservation en en donnant ses dimensions exactes une fois pliée.

Bagages dangereux, interdits et réglementés :
La réglementation devenant de plus en plus stricte et susceptible d'être modifiée à tout moment, vous trouvez les détails les plus complets " Articles dangereux, interdits et réglementés " en cliquant ici


Les Médicaments :

Ils sont autorisés en cabine (médicaments liquides insuline, sirops…) à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation, ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
Certains liquides sont autorisés sous certaines conditions et ils doivent être contenus dans des récipients de 100ml maximum.
Se renseigner sur quel liquide et quelle condition auprès de l'agence de voyage.

Pensez à prendre :
- Prenez un ou deux livres ou magazines. De nombreux vols offrent des journaux et magazines.
- Emportez avec vous un baladeur, et la musique.
- Eventuellement un petit jeu de société.

Pour bébé :
- Assez des couches et des lingettes pour le voyage.
- Sac en plastique pour les déchets.
- Sa peluche, son doudou.
- Un vêtement de rechange.
- Sa friandise préférée.

Pour enfants :
- Jeux d'ordinateur silencieux.
- Livre ou bande dessinées.
- Un bloc de feuille et un(des) crayon(s) pour dessiner.
- Quelques bonbons.

Pour votre(vos) bien-être :
- Réduire la déshydratation en buvant de l'eau et couper la consommation d'alcool pendant le vol.
- Enlevez vos chaussures de laisser les pieds " respirer ".
- Si vous avez du mal à dormir, essayez d'utiliser des bouchons d'oreilles et un masque, qui sont normalement offerts sur les vols long-courriers.
- Vous dégourdir les jambes et les pieds toutes les heures.
- Sucer un bonbon pour stabiliser le mal du voyage (oreilles "bouchées").
- Mesdames, si nécessaire pensez à prendre votre fourniture d'hygiène féminine.

D'une compagnie à l'autre, la réglementation peut être plus stricte.

Aussi il vous est recommandé de vérifier auprès de la compagnie que vous aurez choisie.

Pour exemple ici la réglementation de Brussels Airlines

Ne rien oublier !

1. La trousse de secours 

En espérant ne pas avoir à l'utiliser, il est cependant impératif de bien la préparer.
- Prenez une boite adéquate,
- Des pansements de toutes tailles,
- Des compresses stériles et du coton,
- Deux ou trois bandages et agrafes (ou rouleau de sparadrap),
- Une pince à épiler ainsi que de petits ciseaux,
- Un thermomètre,
- Du sérum physiologique en ampoules,
- De la maille élastique,
- Du désinfectant pour les plaies, enfants ? prenez ceux qui ne piquent pas,
- De la pommade pour les petites brûlures, les éraflures, les démangeaisons, les piqûres,
- De la pommade à l’arnica,
- Contre les douleurs et la fièvre : du paracétamol,
- Des médicaments contre la diarrhée, les vomissements,
- Des médicaments contre le mal du voyage,
- Des gants stériles et une couverture de survie,
- Un briquet et des aiguilles pour les éventuelles échardes,
- Le nécessaire pour garrot et enlever du venin si dans un pays à risque,
- De la crème, stick ou spray anti moustique.

Ajoutez-y vos médicaments personnels, crèmes ou sprays solaires (indice de protection plus fort pour enfants).
Pensez à prendre avec vous les coordonnées de votre médecin et si vous suivez un traitement durant votre séjour de l'indiquer et de mettre cela dans votre portefeuille. Prenez soin également d'avoir avec vous les groupes sanguins de chacun d'entre vous.

Vérifiez bien les dates de validité de vos produits !!
Ne rangez pas cette trousse de secours au fond de votre coffre derrière vos bagages !

2. Quitter le domicile 

Avant de quitter la maison, prévoyez ces quelques vérifications. Cela vous évitera d'éventuelles mauvaises surprises lors de votre retour de vacances.
- Utilisez l'option de minuterie pour les lampes et une radio,
- Tirer des rideaux donnant sur une rue,
- Laissez un éclairage de sécurité sensible à l'extérieur,
- Donnez à un ami de confiance ou à un voisin une clé de la maison,
- Donnez à cette personne votre itinéraire et l'adresse où votre séjour à lieu,
- Ne changez pas le message sur votre répondeur,
- Verrouillez toutes les portes,
- Débrancher l'équipement électronique,
- Pensez à ne pas vous faire livrer durant votre absence,
- Vérifiez le congélateur, faut-il le dégivrer ?
- Payez vos factures à échéance avant de partir,
- Demandez à un ami ou voisin d'arroser vos plantes et nourrir les animaux domestiques,
- Utilisez les denrées périssables du frigo avant votre départ,
- Coupez votre chauffage central et production d'eau chaude,
- Si vous laissez la voiture chez vous, fermez là à clé,
- Pensez à prévenir la police de votre quartier de votre départ, ils envisageront une ronde de temps en temps devant chez vous.

Juste avant de partir, donnez un coup d'oeil partout. Laissez là comme vous voudriez la retrouver en revenant !
Donc faites le rangement avant votre départ.

3. Préparer ses valises 

Utile, inutile....pensez à bien préparer vos valises, ne vous chargez pas d'inutiles au détriment de ce que vous allez avoir besoin.

Vêtements :
- Prenez des vêtements qui ne froissent pas facilement,
- Ne les mettez pas dans le fond de votre valise,
- Mettez les chaussures dans un sac plastique pour ne pas salir vos vêtements,
- Pays chauds ? prenez des vêtements légers mais pensez aussi aux soirées plus fraîches,
- Pensez aussi à des sandales ou chaussures très légères,
- Pays froids ? prenez gants, bas chauds, bonnet, manteau et écharpe,
- Pensez à prendre un vieux pantalon et vieux T-shirt, un soucis sur place peut arriver,
- Prenez un portefeuille ceinture ou qui se porte attaché autour du cou,
- Prenez un petit sac bandoulière pour vos promenade en montagne ou à la plage.

Produits divers :
- Crèmes et sprays solaires,
- Un rouleau de papier toilette,
- Tige (coton ou autre) pour nettoyer les oreilles,
- Savon, bain douche, dentifrice, shampoing,
- Vos brosses à dents respectives et votre fil dentaire,
- Votre mousse à raser et votre rasoir (ou rasoir électrique),
- Essuies et gants de toilettes si vous n'allez pas à l'hôtel,
- Spray brumisateur (vaporisateur d'eau) pour vous ou vos enfants,
- Coupe ongles et lime,
- Mesdames, si nécessaire serviettes hygiéniques.

Produits pour bébé :
- Couches, matelas à langer,
- Comprimés de stérilisation,
- Vêtements de corps de rechange,
- Chapeau pour le soleil,
- Biberon, tétine, lait en poudre ou autre,
- Crème ou spray solaire de fort indice,
- Pommade pour les gerçures,
- Thermomètre, nettoie oreilles.

Ne surtout pas oublier ! :
Beaucoup de choses oubliées peuvent s'acheter sur place....sauf :
- Avez-vous besoin d'un visa pour visiter la destination ?
- Avez-vous besoin d'un passeport pour visiter la destination ?
- Avez-vous un régime alimentaire particulier ?
- Avez-vous des prescriptions particulières d'accès à la mobilité ?
- Avez-vous une condition médicale qui peut être aggravé par la chaleur excessive ou froid ?
- Aurez-vous besoin d'un lit pour un nourrisson ?
- Avez-vous d'autres besoins spéciaux ?
- Existe-il des exigences médicales pour votre destination choisie, comme des comprimés que vous êtes invités à prendre avant le départ ?
- Si la destination se trouve dans un foyer de crise - est-il des directives ?

Aussi :
- Gardez une photocopie de vos documents Voyage et l'emporter avec vous, au cas où vous perdriez les originaux pour des vacances,
- Prenez vos tickets Rail, bus, avion, billets de bateau,
- Vos itinéraires,
- Les chèques de voyage, devises et/ou cartes de crédit,
- Un enregistrement séparé des numéros de série sur les chèques de voyage et les numéros de carte de crédit,
- Permis de conduire, vos pièces d'identité,
- Document et coordonnées de votre assurance Voyage,
- Une carte avec les groupes sanguins respectifs,
- Les coordonnées de votre famille et amis pour vos cartes de vacances.

Visa et passeport

1. Visa Schengen

Votre voyage est prévu en Europe ?
Maintenant avec un seul visa vous pouvez voyager dans 26 pays Européens. Il s'agit du visa " Schengen".

Comment l'obtenir ? :

1. Sélectionner le Consulat compétent pour traiter la demande de visa.
- Si la destination est unique ou principale : au consulat de ce pays (zone Schengen).
- Si la destination est multiple : au consulat de la première entrée (zone Schengen).

2. Déposez votre passeport accompagné :
- Du formulaire de demande de visa " Schengen",
- Des documents qui justifient le but et les conditions de votre séjour,
- De la preuve de vos revenus / moyens de vie.
NB : La durée de validité du Passeport doit dépasser de trois mois au moins la date de la demande du visa.

3. Pour vous couvrir également des frais médicaux urgents sur place ou d'un éventuel rapatriement, souscrivez une assurance voyage.
Faute d'assurance voyage, le visa ne sera pas délivré. Celle-ci doit couvrir toute la durée du séjour et être d'un minimum de 30.000 euros.

Documents qui justifient le but et les conditions de votre séjour :
- Séjour privé, tourisme : Un justificatif du lieu d'hébergement privé ou hôtelier.
- Séjour formation : Un justificatif d'inscription soit à une formation ou à un enseignement de quelque type que ce soit.
- Séjour pour affaires : Un justificatif (ou invitation) d'une entreprise en vue de foires ou de relations commerciales, professionnelles ou industrielles.
- Séjour pour " autres " raisons : Tout justificatif prouvant un but à votre séjour (médical, justice, voyage de groupe,...).
Avec indications de la durée du séjour et du nom coordonnées de la structure d'accueil.
- Réservation d'hôtel, du lieu d'hébergement. Attention : une vérification consulaire est prévue que ce soit près des autorités ou par un document prouvant l'hébergement.
- Billet(s) d'avion, de train, de location de véhicule ainsi que preuve de devises pour la bonne fin de ce(s) transport(s).
- Preuve de moyens suffisants pour la durée du séjour. Attention d'un pays à l'autre ces montants varient de 20 € par jour à Plus de 80 € par jour. Il est conseillé de se renseigner avant !
- Si emploi : contrat de travail.
- Si famille sur place : justificatifs établissant ce(s) lien(s).

2. Zone "Schengen ?

Quels sont les 26 pays de la zone Schengen ?
Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovénie, Slovaquie, Suède, Suisse.

Source : cliquez ici

3. Visa ? Quels pays ?

Les ressortissants de ces pays sont soumis à l'obligation de visa pour entrer ou transiter dans la zone " Schengen".
AFGHANISTAN, AFRIQUE DU SUD, ALBANIE, ALGÉRIE, ANGOLA, ARABIE SAOUDITE, ARMÉNIE, AZERBAÏDJAN, BAHREÏN, BANGLADESH, BELARUS, BELIZE, BÉNIN, BIRMANIE/MYANMAR, BOUTAN, BOSNIE-HERZÉGOVINE, BOTSWANA, BURKINA, BURUNDI, CAMBODGE, CAMEROUN, CAP-VERT, CHINE, COLOMBIE, COMORES, CONGO, CORÉE DU NORD, CÔTE D'IVOIRE, CUBA, DJIBOUTI, DOMINIQUE, ÉGYPTE, ÉMIRATS ARABES UNIS, ÉQUATEUR, ÉRYTHRÉE, ÉTHIOPIE, FIDJI, GABON, GAMBIE, GÉORGIE, GHANA, GRENADE, GUINÉE, GUINÉE-BISSAU, GUINÉE ÉQUATORIALE, GUYANA, HAÏTI, INDE, INDONÉSIE, IRAK, IRAN, JAMAÏQUE, JORDANIE, KAZAKHSTAN, KENYA, KIRGHIZSTAN, KIRIBATI, KOWEÏT, LAOS, LESOTHO, LIBAN, LIBÉRIA, LYBIE, MADAGASCAR, MALAWI, MALDIVES, MALI, MARIANNES DU NORD (ÎLES), MAROC, MARSHALL (ÎLES), MAURITANIE, MICRONÉSIE, MOLDOVA, MONGOLIE, MOZAMBIQUE, NAMIBIE, NAURU, NÉPAL, NIGER, NIGÉRIA, OMAN, OUGANDA, OUZBÉKISTAN, PAKISTAN, PALAU, PAPOUASIE - NOUVELLE-GUINÉE, PÉROU, PHILIPPINES, QATAR, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, RÉPUBLIQUE DÉM. DU CONGO, RÉPUBLIQUE DOMINICAINE, RUSSIE, RWANDA, SAINTE-LUCIE, SAINT-VINCENT-ET-LES-GRENADINES, SALOMON (ÎLES)SAMOA, SÉNÉGAL, SIERRA LEONE, SOMALIE, SOUDAN, SRI LANKA, SURINAM, SWAZILAND, SYRIE, TADJIKISTAN, TAÏWAN, TANZANIE, TCHAD, THAÏLANDE, TIMOR-EST, TOGO, TONGA, TRINIDAD-ET-TOBAGO, TUNISIE, TURKMÉNISTAN, TURQUIE, TUVALU, UKRAINE, VANUATU, VIÊT NAM, YÉMEN, ZAMBIE, ZIMBABWE.

Les voyageurs de ces pays sont soumis à l'obligation de visa de transit aéroportuaire par toute la zone " Schengen".
AFGHANISTAN, ÉTHIOPIE, NIGERIA, BANGLADESH, GHANA, PAKISTAN, CONGO, IRAK, SOMALIE, ÉRYTHRÉE, IRAN, SRI LANKA.
Exceptions : Sauf s'ils sont munis d'un titre de séjour par Andorre, Canada, Etats-Unis d'Amérique, Irlande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Royaume-Unis, Saint-Marin et la Suisse... et garantissant un droit de retour inconditionnel.

Particularités :
- Les membres d'équipage d'avions, ressortissants d'un État partie à la convention de Chicago sont également dispensés de visa de transit aéroportuaire.
- Pour les pays du Benelux, l'Espagne et la France, les titulaires de passeports diplomatiques et de service sont dispensés de visa de transit aéroportuaire.
 

4. Dispenses de visa Schengen

Les ressortissants de ces pays sont dispensés de visa " Schengen " pour entrer ou transiter dans la zone " Schengen ".

ANDORRA, ANTIGUA-ET-BARBUDA, ARGENTINE, AUSTRALIE, BAHAMAS, BARBADE, BRÉSIL, BRUNEI, BULGARIE, CANADA, CHILI, CORÉE DU SUD, COSTA RICA, CROATIE, ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, GUATEMALA, HONDURAS, HONG-KONG, ISRAËL, JAPON, MACAO, MACEDOINE, MALAISIE, MAURICE, MEXIQUE, MONACO, MONTENEGRO, NICARAGUA, NOUVELLE-ZÉLANDE, PANAMA, PARAGUAY, ROUMANIE, SAINT-MARTIN, SINGAPOUR, SUISSE, URUGUAY, VENEZUELA, VATICAN.
 

5. Passeport Belge

Documents à produire pour obtenir un passeport, ceux-ci devront être produits auprès de l'administration (commune, province, ambassade ou consulat).

Documents qui doivent toujours être produits :
- Deux photos récentes du requérant (3,5 x 4,5 cm). Il s'agit de photos du visage de face du requérant, en principe sans couvre-chef. Un couvre-chef pourra être autorisé pour raisons religieuses ou médicales à la condition que le visage soit entièrement visible.
Le front, les joues, les yeux, le nez et le menton doivent être entièrement découverts.
Il est souhaitable, mais non indispensable, que les cheveux et les oreilles soient également découverts.
Sur la photo, la tête occupera 2,5 cm minimum et 3,5 cm maximum. Le fond de la photographie doit être clair et uniforme.
Les nom et prénoms du requérant seront notés lisiblement au verso de la photo.
Les photographies en couleur sont obligatoires, les photos en noir et blanc ne sont plus acceptées.
- Carte d'identité ou acte de naissance pour prouver l'identité. Lorsque le requérant demande un passeport pour la première fois, il devra produire une copie certifiée conforme de son acte de naissance ou sa carte d'identité.
- Ancien passeport ou attestation de perte ou de vol. Comme un Belge ne peut posséder, en principe, qu'un seul passeport en cours de validité, le requérant devra produire son ancien passeport pour le faire annuler et/ou détruire. Toutefois, si l'ancien passeport contient des visas encore en cours de validité, il sera annulé, mais restitué au requérant. Lorsque le requérant ne peut produire son ancien passeport parce que celui-ci a été volé ou perdu, il devra produire un document attestant la perte ou le vol, rédigé par les services de police du lieu où la perte où le vol a eu lieu et auprès desquels il a déclaré la perte ou le vol.

Mineurs d'âge :
Le formulaire de demande d'un mineur d'âge doit toujours être signé par le mineur lui-même (à partir d'environ 6 ans) et par un des parents.
La commune, la province, l'ambassade ou le consulat peuvent toujours demander que l'autre parent donne également son accord. L'accord parental peut éventuellement aussi être donné dans un document séparé.

Prorogation son passeport :
Depuis le 1er septembre 2004, aucun passeport belge ne peut être prorogé et seuls des passeports valables 5 ans sont délivrés, y compris aux enfants mineurs (jusqu'à 18 ans). On ne délivre donc plus de passeports valables 1 an. Le passeport reste valable même après un déménagement vers une autre commune belge ou à l'étranger. En d'autres mots, le déménagement n'a aucune influence sur la date d'expiration de validité. Lorsqu'un passeport n'est plus valable ou utilisable parce que la date d'expiration de validité approche ou est dépassée et lorsqu'on a encore besoin d'un passeport, il est indispensable de le faire remplacer par un nouveau passeport.

Perte ou vol de passeport :
En cas de perte ou de vol d'un passeport belge, le titulaire fera sans délai une déclaration auprès du bureau de police du lieu où le fait s'est produit ou a été constaté, ou encore auprès du bureau de police du lieu de son domicile. A l'étranger, le titulaire fera sa déposition auprès de la police locale ou, si cela s'avère impossible, auprès des services de police du lieu de son domicile comme indiqué ci-dessus.

Combien de temps faut-il pour obtenir un passeport ?
Un délai de trois semaines doit être prévu entre l’introduction de la demande d’identification et la réception du passeport.

Aller au Etats-Unis :
Avez-vous besoin d'un visa pour voyager avec votre passeport belge vers les Etats-Unis ?

Vous n'avez PAS BESOIN de visa si...

Vous souhaitez voyager avec votre passeport belge vers les États-Unis dans le cadre du Visa Waiver Program et que vous remplissez toutes les conditions suivantes :
1. Type de passeport belge : si vous voyagez avec un passeport belge comprenant une zone lisible machine et si ce passeport est valable pour toute la durée de votre séjour aux États-Unis.
2. Durée de votre visite : maximum 90 jours.
3. Nature de votre visite : tourisme, visite privée, visite familiale, affaires ou transit.
4. Type d'entrée ou de transit : par avion de ligne ou charter, paquebot ou voiture.
5. Vous avez reçu une réponse positive lors de votre enregistrement sur le site de l'ESTA.
Depuis le 12 janvier 2009, il est en effet obligatoire de s'inscrire préalablement par internet dans le cadre du nouveau Système Électronique d'Autorisation de Voyage des États-Unis (ESTA).

Pour faire la demande d'autorisation de voyage, les voyageurs doivent se connecter au site Internet de l'ESTA et y remplir un formulaire en ligne.
Dans la plupart des cas, l'ESTA donnera une réponse presque immédiate.

Pour un voyageur recevant l'approbation de son enregistrement, le visa restera superflu. Dans le cas contraire, il sera nécessaire d'introduire une demande de visa.
Il est fortement recommandé de se faire enregistrer au moins 72 heures avant le départ. L'enregistrement reste valable pendant 2 ans, à moins que la validité du passeport n'expire avant ce délai, et est gratuit.

Pour toute question ou demande d'informations complémentaires, nous vous invitons à vous adresser directement à l'ambassade des États-Unis à Bruxelles.

Vous avez BESOIN d'un visa si...

Vous souhaitez voyager avec votre passeport belge vers les États-Unis et que vous remplissez minimum une des conditions suivantes :
1. Durée de votre visite : plus de 90 jours.
2. Catégories de personnes : étudiants, travailleurs, journalistes, membres d'équipage, jeunes au pair, stagiaires, personnes qui ont le statut diplomatique/officiel ET qui se rendent aux États-Unis en mission officielle, personnes auxquelles un visa a déjà été refusé ou ayant commis des infractions graves à la loi entraînant une condamnation ou ayant utilisé des moyens frauduleux ou illégaux dans les formalités d'admission sur le territoire des États-Unis.
3. Type d'entrée ou de transit : par avion privé ou bateau privé.
4. Si vous n'avez pas reçu d'autorisation de voyage lors de votre enregistrement sur le site de l'ESTA (voir ci-dessus).

Besoin d'un passeport biométrique à puce vers les Etats-Unis ?

Non, vous n'avez pas besoin d'un passeport biométrique à puce pour voyager vers les Etats-Unis.
Le 26 octobre 2006 est la date à laquelle la Belgique et les autres pays qui participent au Visa Waiver Program ne pourront plus délivrer que des passeports biométriques. Ceci ne pose pas de problème pour la Belgique étant donné que les autorités belges délivrent déjà des passeports biométriques avec puce depuis la fin 2004. Il n'est pas nécessaire que chaque citoyen belge soit déjà en possession d'un passeport biométrique pour qu'il ou elle puisse voyager sans visa vers les Etats-Unis à partir de cette date. Chaque voyageur belge doit par contre disposer d'un passeport belge comportant une zone lisible machine. Ce type de passeport belge est délivré par les communes belges depuis mars avril 2001 et est délivré par les ambassades et les consulats belges depuis décembre 2002.

Ce qui précède est indépendant de la décision des autorités américaines de prendre systématiquement aux frontières et aéroports une photo et les empreintes digitales de tout étranger qui entre aux USA à partir du 30 septembre 2004.

Besoin de quoi pour transiter par les Etats-Unis ?
Vous avez besoin d'un passeport belge valable comportant une zone lisible machine. Nos compatriotes se rendant en Amérique latine, dans le Pacifique et dans les Caraïbes doivent en tenir compte.

Pour plus de renseignements concernant les conditions d'entrée aux Etats-Unis, veuillez prendre contact avec l'Ambassade des Etats-Unis.

 

Important à savoir

1. Partir avec un animal

Si vous envisagez de passer des vacances dans un autre pays, il est impératif de vous renseigner auprès de l'office du tourisme du pays où vous vous rendez, pour connaître les conditions d'entrée avec un animal.

Quels papiers fournir :
Chaque pays a ses propres règles, mais en tout état de cause, pour passer une frontière, votre animal devra avoir été vacciné contre la rage.

Pour entrer en Belgique, il vous faudra son carnet de vaccination en règle et le passeport européen pour les animaux de compagnie délivré par le vétérinaire. De plus, votre animal doit être tatoué ou porter une puce. Il n’y a pas de quarantaine.
En Allemagne, un carnet de vaccination européen comportant la vaccination antirabique ainsi que le tatouage ou le port d'une puce électronique sont obligatoires. Le carnet de vaccination européen est disponible auprès de votre vétérinaire.
En Espagne, tous les animaux de compagnie doivent être accompagnés d’un certificat vétérinaire ou d’un passeport, selon leur espèce. Les propriétaires doivent pouvoir accréditer à travers un certificat écrit, rédigé en espagnol, que les animaux sont en leur possession depuis 3 mois, ou depuis les premiers jours de leur naissance, si leur âge est inférieur. Dans ce certificat, ils doivent également s’engager à ne pas vendre les animaux, et à accepter les inspections que les services sanitaires espagnols jugent pertinentes de réaliser, conformément aux normes sanitaires en vigueur.

Pour pouvoir entrer en Espagne, votre animal de compagnie devra être vacciné contre la rage et identifié par une puce électronique ou un tatouage. Vous devez en outre savoir que s’il est âgé de moins de trois mois, il peut y avoir des restrictions à l’entrée du pays.

Le transport des animaux en voiture :
L'arrêté du 25 octobre 1982 interdit d'enfermer un animal dans un coffre de voiture si un système d'aération efficace n'est pas prévu.
Ce texte prévoit également qu'en cas de chaleur ou de soleil le véhicule doit être garé dans un endroit ombragé lorsqu'un animal est à l'intérieur.
Un taxi n'est pas tenu d'accepter un passager accompagné d'un animal, sauf s'il s'agit d'un chien d'aveugle.
Il faut toujours le signaler au moment de la réservation. Un supplément vous sera demandé.

Train avec mon chien (ou mon chat) ?
En principe, non. Un décret du 22 mars 1942 relatif à la police des chemins de fer prévoit qu'" aucun animal n'est admis dans les voitures servant au transport des voyageurs ".
Des exceptions sont toutefois possibles et ce même article indique que des animaux de petite taille, convenablement enfermés, peuvent être autorisés. En pratique, chiens et chats sont tolérés. Toutefois vous aurez à payer un surplus de 5,10 euros si votre animal est dans un panier fermé, ou un billet demi-tarif s'il est trop gros pour aller dans le panier (plus de 6 kg).
Attention, les autres voyageurs peuvent toujours refuser de voyager avec un animal. Votre chien ou votre chat sera alors mis dans un compartiment spécial par le contrôleur.

Avion avec mon chien (ou mon chat) ?
Chiens et chats peuvent vous accompagner en avion. Toutefois, seuls les plus petits d'entre eux monteront avec vous en cabine, dans un sac spécial agréé par la compagnie aérienne.
Sur Air France, au-delà de 4 kg sac compris, votre animal devra voyager en soute. Mais ne vous inquiétez pas, la soute est chauffée et pressurisée, et votre animal sera placé dans une boîte prévue à cet effet. Le poids de votre animal s'ajoutera à celui de vos bagages, et vous n'aurez à payer en plus que si le poids total dépasse le plafond autorisé. Il vous faudra aussi investir dans la caisse dans laquelle il sera placé en soute (entre 40 et 145 €).
Il faut par ailleurs savoir que dans la soute personne ne s'occupera de votre chien, qui ne pourra ni boire ni manger pendant le voyage.

 

Bateau avec mon chien (ou mon chat) ?
Si vous envisagez de prendre le bateau, et notamment d'aller en Corse par la SNCM, vous pourrez voyager avec votre chien ou votre chat.
Le chien pourra voyager gratuitement dans votre véhicule ou être installé en chenil en cage individuelle (certains chenils sont climatisés).
Les chats et autres petits animaux pourront rester dans votre véhicule ou en votre compagnie, dans un panier prévu à cet effet, à la condition, bien sûr, qu'ils ne nuisent pas au confort des autres passagers !

Manger, boire et dormir :
Camping, hôtel, restaurant, votre chien ou votre chat peut ne pas être le bienvenu. Rien n'oblige en effet un hôtelier, un restaurateur ou un propriétaire de camping à accepter les animaux. Renseignez-vous au moment de la réservation.
Dans certains cas, lorsqu'ils sont acceptés, un supplément peut vous être demandé.
Dans les campings, lorsqu'ils sont acceptés, les animaux doivent obligatoirement être vaccinés contre la rage. Munissez-vous du carnet de vaccination.
Par ailleurs, dans les magasins d'alimentation, la présence des animaux est en général interdite. Il existe en effet un règlement sanitaire type qui précise que les magasins d'alimentation sont interdits aux animaux ; les dispositions de ce règlement se retrouvent dans tous les règlements sanitaires pris par les maires et les préfets. Cette interdiction s'étend aux marchés couverts ou libres.
Beaucoup de municipalités, villes ou communes ont réglementé et limité l'accès des plages aménagées. Il faut vous renseigner à la mairie de votre lieu de séjour, et respecter les panneaux apposés à l'entrée des plages.

2. Préfixes téléphoniques

Voici les codes internationaux de numérotation pour certains des pays les plus populaires.

Afrique du Sud - 00 27 /Allemagne - 00 49 / Andorre - 00 376 / Antigua - 001 268 / Argentine - 00 54 / Australie - 00 61 / Autriche - 00 43 / Bahamas - 001 242 / Barbade - 001 246 / Belgique - 00 32 / Belize - 00 501 / Bermudes - 001 441 / Brésil - 00 55 / Bulgarie - 00 359 / Canada - 001 / Cayman Islands - 001 345 / Chili - 00 56 / Chine - 00 86 / Colombie - 00 57 / Comores - 00 269 / Costa Rica - 00 506 / Croatie - 00 385 / Cuba - 00 53 / Chypre - 00 357 / Danemark - 00 45 / Égypte - 00 20 / Espagne - 00 34 / Estonie - 00 372 / Etats-Unis - 00 1 / Finlande - 00 358 / France - 00 33 / Gambie - 00 220 / Gibraltar - 00 350 / Grèce - 00 30 / Grenade - 001 473 / Hong Kong - 00 852 / Hongrie - 00 36 / Islande - 00 354 / Inde - 00 91 / Indonésie - 00 62 / Irlande - 00 353 / Israël - 00 972 / Italie - 00 39 / Jamaïque - 001 876 / Japon - 00 81 / Jordanie - 00 962 / Kenya - 00 254 / Liban - 00 961 / Luxembourg - 00 352 / Malaisie - 00 60 / Malte - 00 356 / Ile Maurice - 00 230 / Maroc - 00 212 / Mexique - 00 52 / Monaco - 00 377 / Namibie - 00 264 / Pays-Bas - 00 31 / Nouvelle-Zélande - 00 64 / Norvège - 00 47 / Pakistan - 00 92 / Pérou - 00 51 / Philippines - 00 63 / Pologne - 00 48 / Portugal - 00 351 /République tchèque - 00 420 / république Dominicaine - 001 809 / Roumanie - 00 40 / Russie - 00 7 / Sainte-Lucie - 001 758 / Sri Lanka - 00 94 / Suède - 00 46 / Suisse - 00 41 / Syrie - 00 963 / Tanzanie - 00 255 / Thaïlande - 00 66 / Trinité-et-Tobago - 001 868 / Tunisie - 00 216 / Turquie - 00 90 / Turks et Caicos - 001 649 / UAE - 00 971 / US Virgin Islands - 001 340 / Venezuela - 00 58 / Vietnam - 00 84 / Zambie - 00 260 / Zimbabwe - 00 263.

 

3. Plainte de vacances

Plainte de vacances ? Que faire si vous avez un problème ?
Vacances et voyages : une procédure d’arbitrage a été prévue.
Elle permet d’éviter le recours aux tribunaux lorsque le problème n'a pu être réglé à l'amiable.

En premier lieu :
Lorsqu'un règlement sur place n'a pas été possible, ou du moins non satisfaisant, vous devez introduire une plainte auprès de votre organisateur de vacances / voyages.
Attention : vous avez un mois maximum après la fin de votre voyage pour introduire cette plainte. Prenez soin d'envoyer votre plainte par lettre recommandée avec accusé de réception.
Evaluer correctement votre plainte : dépense supplémentaire ? Perte ? Préjudice moral ou autre ?
Si dans un délai de 4 mois le litige n'a pas été réglé de façon satisfaisante, vous déposez alors plainte auprès de la Commission de Litiges voyages.

 

Procédure :
La demande doit être introduite et parvenir au secrétariat de la Commission de Litiges Voyages.

Le questionnaire demande de plainte :
Pour obtenir une brochure d'information, le questionnaire ou le règlement des litiges, envoyer votre demande au le secrétariat de la Commission de Litiges Voyages.

Quand ? Délai ?
Cette demande doit se faire au maximum 12 mois depuis la fin de l'objet du litige (fin de ces vacances-voyage contestés).

Précautions :
- Bien désigner les coordonnées complètes et exactes de l'agence, tour opérateur, organisateur de voyages, ....
- Bien détailler l'endroit, date, adresse.....
- Rassembler toutes les preuves comme photos, témoignages, films vidéo,
- Si dès le début du séjour en cause vous vous sentez trompé, commencez de suite à récolter ces preuves et témoignages.
- Autre(s) témoignage(s) ? N'omettez pas de prendre les coordonnées de ce(s) témoin(s).
N'oubliez pas que votre demande doit rassembler le maximum d'informations et preuves.

Coût de la procédure :
Le coût est de 10% du montant de la demande.
Minimum de 100,15 euros et un maximum de 625,93 euros (Vérifiez avant car sujet à modifications !)
Les frais (totalité ou partie) incombent normalement à la partie perdante.

Délai de la procédure :
Une audience aura lieu, le plaignant peut s’y présenter en personne (la présence des parties n’est pas obligatoire) ou être représenté par un avocat, une tierce personne dûment mandatée ou par le conjoint.
A dater de cette audience, la sentence sera prononcée dans un délai de 2 mois. Aucune procédure d’appel n’est prévue !

Où envoyer votre plainte :

SPF Economie
Commission de Litiges Voyages
North Gate III
Boulevard du roi Albert II, 16
1000 Bruxelles
Tél. 02.206.52.37 (entre 9h et 12h uniquement) - fax 02.206.57.74

Commission des litiges voyages

Rue du Progrès 50

1210 Bruxelles

Tel : 02/277.62.15 – 02/277.61.80 
Fax : 02/277.91.00 
litiges-voyages@clv-gr.be

4. S'habiller à l'étranger

Coutumes à respecter, que porter ?
Les codes vestimentaires locales sont faciles à oublier lorsque vous êtes en vacances !, mais naturellement il est préférable de ne pas offenser les gens avec leurs coutumes et leurs traditions. Cela vous épargnera embarras et même harcèlement quand vous êtes à l'étranger.

 

Religion :
Dans certains pays, pour les visites de temples, mosquées et autres lieux de culte ont pour obligations de couvrir leurs têtes, bras et jambes.
Avant votre départ, il est prioritaire de se renseigner sur les coutumes du(des) lieu(s) de votre séjour.

Avertissement aux femmes :
Certaines religions comme l'islam, l'hindouisme et le sikhisme, demandent à ce que les femmes s'habillent selon les coutumes locales.
Les femmes musulmanes se couvrent de la tête aux pieds, tandis que les hindous et les sikhs portent des saris.
Il est préférable de s'habiller de façon à ne pas offenser les gens du pays ou à attirer une attention non désirée.
Un conseil : Renseignez-vous avant votre départ, de façon à arriver sur votre lieu de séjour en sachant déjà vos obligations et en les ayant préparées.

 

5. Code de la route en Europe

Voici des informations utiles sur le code de la route en vigueur dans quelques pays.

Allemagne :
- Vitesse en agglomération : 50 km/h.
- Sur route : 100 km/h.
- Sur autoroute : 130 km/h (vitesse conseillée).
NB : sur les autoroutes et routes à chaussées séparées, la vitesse minimale est de 60 km/h ; dans une zone résidentielle, la vitesse est limitée au pas (4 à 7 km/h).
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0 pour les moins de 21 ans)
- Triangle de pré signalisation, gilet fluo, trousse de secours obligatoires.
- Obligation de laisser traverser les piétons, même non engagés, dans les passages piétons.

- Pneus hiver obligatoires en cas de verglas, de neige tassée, de neige fondante, de plaque de glace ou de givre.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule (sauf si incorporé à l’immatriculation).

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.
- Interdiction de stationner à moins de 5 m d'un passage piéton.
- Circulation avec les seuls feux de position interdite.

Péage de tunnels et vignette environnementale.

- Avant d'arriver à un arrêt, un bus allume ses feux de détresse. Il est alors interdit de le dépasser jusqu'à son arrêt complet.

 

Espagne :
- Vitesse en zone résidentielle 20 km/h.

- En zone " 30 " km/h.

- En agglomération 50 km/h.
- Hors agglomération 90 km/h.

- Voie rapide 100 km/h.
- Sur autoroute 120 km/h.

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Autoroutes et tunnels payants (Source et détails : cliquez ici)
- Véhicule tractant caravane ou remorque 70 km/h sur route et 80 km/h sur autoroute.
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l.  (0,03 g/l. pour les jeunes conducteurs et pour les conducteurs d'un véhicule de plus de 8 places).
- Arrêt et stationnement : au centre de certaines villes se trouve une zone dénommée "Zona O.R.A" où le stationnement est permis pour une durée de 30, 60 ou 90 minutes, à condition d'apposer sur le pare-brise un ticket acheté dans un bureau de tabac.

- 2 triangles (tolérance à 1 triangle pour les immatriculations étrangères).

- Gilet fluo pour chaque occupant sortant du véhicule hors agglomération.

- Disque de stationnement européen.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.
- Obligation de posséder une boîte d'ampoules de rechange.

Italie :
- Vitesse en agglomération 50 km/h.
- Sur route 90 ou 110 km/h.
- Sur autoroute 90 à 150 km/h.

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Péages autoroutes, tunnels et urbains (Source et nombreux détails : cliquez ici)
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l.
- En intersection, lorsqu'on tourne à gauche, le croisement s'effectue par devant.
- Le stationnement est réglementé par un marquage au sol :
° Gratuit : lignes blanches.
° Payant : lignes bleues.
° Réservé : lignes jaunes.

- Feux diurnes obligatoires 24h/24 sur autoroutes et hors agglomération.

- Pneus hiver ou chaînes obligatoires dans certaines régions

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.
- Le triangle et le gilet fluo sont obligatoires.
- Les feux doivent être allumés 1/2 heure avant le coucher du soleil et 1/2 heure après le lever.
- L'allumage des codes et des phares de jour est obligatoire sur les autoroutes et voies rapides.

Pays-Bas :
- Vitesse en zone résidentielle 15 km/h.

- En zone " 30 " 30 km/h.

- Vitesse en agglomération 50 km/h.
- Hors agglomération 80 km/h.

- Voie express 100 km/h.
- Sur autoroute 130 km/h.
- Véhicules tractant une caravane ou une remorque 80 km/h sur autoroute.

- Priorité de droite applicable (Sauf indication contraire).

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Péages de tunnels et zones " éco " : (Source et nombreux détails : cliquez ici)
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0,02 g/l. pour les jeunes conducteurs)
- Il est interdit de circuler avec les seuls feux de position.
- Les triangles blancs peints sur la chaussée obligent à céder le passage, même en l'absence de panneau.
- Interdiction de stationner à moins de 12 m d'un arrêt de bus, de 5 m d'un passage piéton.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule
- Circulation avec les seuls feux de position interdite.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.
- Gilet fluo sont obligatoires.

Luxembourg :
- Vitesse en zone résidentielle 15 km/h.

- En zone " 30 " 30 km/h.

- En agglomération 50 km/h.

- Hors agglomération 90 km/h.
- Sur route 90 km/h.
- Sur autoroute 130 km/h - 110 km/h par temps de pluie - 90 km/h dans les tunnels.
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l.

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Pas de péages.
- Sur autoroute, il faut se décaler sur la voie de gauche pour laisser le passage à ceux qui s'y engagent.
- Obligation de laisser traverser les piétons, même s'il n'y a pas de passage piéton.
- En intersection, lorsqu'on tourne à gauche, le croisement s'effectue par devant.
- Circulation avec les seuls feux de position interdite.

- Triangle et gilet fluo (obligatoire pour le conducteur).

- Pneus hiver obligatoires en cas de verglas, de neige, de glace ou givre.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.

Belgique :
 

- Vitesse en zone résidentielle 20 km/h.

- En zone " 30 " et rue cyclable 30 km/h.

- En agglomération 50 km/h.
- Hors agglomération 90 ou 70 km/h. (Flandre ou Wallonie)
- Sur autoroute 120 km/h.
NB : sur autoroute, la vitesse minimale est de 70 km/h.
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0,02 g/l. pour les jeunes conducteurs)

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Priorité de droite applicable (Sauf indication contraire).
- Arrêt en double file interdit.
- Circulation avec feux de position interdite.
- Triangle, trousse de secours, gilet fluo et extincteur obligatoires.
- Stationnement interdit à moins de 5m d'un passage piéton et à moins de 20 m de feux tricolores.
- Il est interdit de stationner à moins de 5 mètres d'un passage pour piétons ; à moins de 5 mètres d'une intersection sans signalisation ; à moins de 20 mètres d'un signal lumineux.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.

Royaume Uni :
N'oubliez pas qu'au Royaume-Uni, on conduit à gauche !
Pour évaluer les distances de vos trajets, sachez que 1 mile = 1,6 km.
- Vitesse en zone " 20 " 32 km/h.

- En agglomération 48 km/h.
- Hors agglomération 96 km/h.
- Sur autoroute et voie express 2X2 113 km/h.
NB : Les véhicules tractant une caravane ou une remorque sont limités à 80 km/h sur route ; 96 km/h sur autoroute.

- Péages de tunnels, ponts, autoroutes, routes privées et zones environnementales (Source et plus de détails : cliquez ici)
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0,08 g/l. en Ecosse).

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Gilet fluo obligatoire.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.

- Priorité en fonction de la signalisation et/ou du marquage au sol.
- Il est interdit de dépasser à proximité d'un passage pour piétons précédé d'une ligne zigzag.
Attention : On roule à gauche, donc on dépasse à droite et, dans un sens giratoire, on tourne dans le sens des aiguilles d'une montre...

 

Portugal :
- Vitesse en agglomération 50 km/h.

- Zone de " Rencontre " 20 km/h.

- Zone " 40 " 40 km/h.

- Hors agglomération 50 km/h.

- En agglomération 90 km/h.
- Voie rapide  100 km/h.
- Sur autoroute 120 km/h.
NB : Véhicules tractant une caravane ou une remorque 50 km/h en agglomération, 70 km/h sur route et 90 km/h sur autoroute.
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0,02 g/l. pour les jeunes conducteurs et les chauffeurs professionnels)

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Priorité de droite applicable (Sauf indication contraire).

- Feux de croisement obligatoires 24h/24 sur la A25 entre Aveiro et Vilar Formoso.
- Les véhicules à moteur ont toujours la priorité sur les véhicules à traction animale et les cycles.
- Il est interdit de stationner :
° A moins de 15 mètres de part et d'autre d'un arrêt d'autobus,
° A moins de 5 mètres de part et d'autre d'un passage piéton,
° A moins de 20 mètres d'un feu tricolore.

- Triangle et gilets fluo (Pour chaque occupant) obligatoires.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.

Suisse :
- Vitesse en zone résidentielle 20 km/h.

- Zone de " 30 " 30 km/h.

- En agglomération 50 km/h.

- Hors agglomération 80 km/h.

- Sur semi-autoroute 100 km/h.
- Sur autoroute 120 km/h.
NB : sur autoroute, la vitesse minimale est de 60 km/h, dans une zone résidentielle, la vitesse est limitée à 20 km/h.
- Alcoolémie : taux maximum 0,05 g/l. (0,01 g/l. pour les nouveaux conducteurs)
- Le triangle est obligatoire ET à portée de main.

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.

- Paire de lunette de rechanger obligatoire (Pour le conducteur concerné)
- En intersection, lorsqu'on tourne à gauche, le croisement s'effectue par devant.
- Interdiction de s'arrêter ou de stationner à moins de 10 m d'un passage piéton.
- Circulation avec les seuls feux de position interdite.
- Arrêt du moteur obligatoire au feu rouge à certains endroits.
- Obligation de laisser traverser les piétons, même non engagés, dans les passages piétons.
- Un véhicule sur rails jouit toujours de la priorité, même s'il vient de gauche (sauf s'il débouche d'une route secondaire sur une route principale).
- Il est interdit aux cyclistes et cyclomotoristes de dépasser une file de véhicules en se faufilant.
- Un tramway à l'arrêt au milieu de la chaussée doit être dépassé à droite s'il y a un refuge pour la montée et la descente des voyageurs. S'il n'y a pas de refuge, il n'est permis de dépasser le tramway que par la gauche. Si cela n'est pas possible, le conducteur doit attendre.

- Identification du pays d’origine à l’arrière du véhicule.

- Carte d’assurance et certificat d’immatriculation.

- Permis de conduire européen ou international.

- Attestation d’utilisation du véhicule d’un tiers.

Irlande :
N'oubliez pas qu'en Irlande, on conduit à gauche !
Pour évaluer les distances de vos trajets, sachez que 1 mile = 1,6 km.
- Vitesse en agglomération 50 km/h.

- Sur route locale 80 km/h.
- Sur route nationnale 100 km/h.
- Sur autoroute 120 km/h.
NB : Les véhicules tractant une caravane ou une remorque de plus de 254 kg sont limités à 56 km/h sur route et autoroute.

- Ceinture de sécurité obligatoire à l'avant ET à l'arrière.
- Alcoolémie : taux maximum 0,8 g/l.
- Il est obligatoire de s'arrêter pour laisser traverser un piéton qui attend près d'un passage matérialisé.
- Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés sur le siège passager avant.
- Il est interdit de dépasser à proximité d'un passage pour piétons précédé d'une ligne zigzag.

Toutes ces informations sont données à titre d'information que nous vous conseillons de vérifier.
Les règlements, les lois, les décisions et autres causes de droit légal ont les priorités sur ces renseignements.

Tous ces renseignements vous sont donnés à titre exclusivement d'informations.
Les règlements, lois et autres causes de droit légal ont les priorités sur ces informations.

Promo Ans n'est pas responsable des éventuelles modifications de réglementations, lois, informations, etc...

Promo Ans ne peut être tenu responsable d'un quelconque suivi ou résultat, il vous conseillé de revérifier avant toute décision ou procédure.

Promo Ans est aussi sur Facebook.

Vous aimez le principe/concept de Promo Ans ?

Soutenez-le afin de le voir encore grandir et vous apporter de nouvelles infos, conseils et bons plans

 
 
 
 

Promo Ans c'est aussi...

Espace emplois / Promo Ans
Sports à Ans / PromoAns

Arnaques, fraudes, pratiques douteuses,...

En voici quelques-unes.

Bons trucs, conseils ou petits plans sympas !

Kodixo / Promo Ans / Fin'Ans

© 2014 Philippe Méganck